Index de l'article

 

 

Par Eric Losego

Bonsoir,

Ce matin vers 11h, j'ai croisé Fréd qui faisait la course avec un vélo électrique du côté de Villepreux. Et, croyez-le ou non, il était devant !
Du coup, je me dis qu'il n'y aura certainement pas de compte-rendu poétique de la sortie de ce dimanche.

Pour ma part, comme je devais être rentré à la maison pour 11h (contrat non rempli, vous l'aurez compris...), j'avais décidé de partir à 7h30 sur le 46km. Manque de bol, 7h30, c'est l'heure à laquelle je me suis levé. Je suis quand même parti de chez moi vers 8h pensant trouver en chemin quelques membres du COBA, mais point du tout.
Qu'avez-vous fait ? Y a-t-il eu des courageux pour aller jusqu'au ravito ?

J'ai bien aimé le parcours ; un parcours pour terrain sec, ce qui était le cas fort heureusement ; le jour et la nuit comparé à la semaine dernière. Sinon, ça aurait été un peu galère dans ces chemins de terre ; mais là, c'était presque trop facile. Etonnant qu'on n'aille pas plus souvent sur ces chemins autour de Marcq alors que c'est tout près finalement.
Pour éviter de revenir par le même chemin qu'à l'aller comme le prévoyait la trace (du moins, celles du 2ème envoi de Philippe), je suis revenu par Thiverval et l'aérodrome de Chavenay. Ce qui aurait dû être un 46km + 5km d'A/R St Cyr s'est transformé en 57km, mais c'était vraiment bien sympa et la tenue de printemps suffisait.


Par Philippe Roissard


Hello,

Ce matin, RV aussi frisquet (6°) que matinal (8h pour ceux qui lisent les mails) au milieu des cyclos et cyclottes venus des 4 coins du département pour participer au traditionnel Rallye des Glaces organisé par nos amis cyclos du COBA.

Les volontaires (Franck, Mickel, Miguel et Nadine) étaient depuis longtemps au boulot pour rassasier les 271 participants ... MERCI à eux.

Deux groupes distincts : les 5 (ou 6 ?) loucedés partiront sur Meudon pour faire mu-muse sur un nouveau circuit "vallonné" et les 8 autres sur les traces du Rallye des glaces, sans oublier de passer réveiller le retardataire du jour (Patrick L) ! Départ effectif vers 8h15, pour rejoindre les abords de Thoiry (47km), voire pour 2 courageux (PhM et John) pousser jusqu'à Goupillières (lieu du ravito où officient nos 3 volontaires) et faire les 58 km proposés ... à moins que ce ne soit pour s'empiffrer de chocolat et de raisins secs !!!

La météo clémente depuis 2 jours avait bien asséché les chemins, j'ai réussi cette fois à ne pas mettre pied à terre ... c'est dire ! La fraîcheur du départ a fait place vers la mi-parcours à une douce chaleur bien agréable ... En fin de parcours, il a même fallu enlever qq couches de textile sous peine de se transformer en cocotte-minute à roulettes. Heureusement que j'avais emporté 3 paires de gants ... ce qui m'a valu les quolibets de mes compagnons (envieux) ! Quand Ludo n'est pas là, faut bien trouver un bouc émissaire !

Des nouveautés testées du côté de Marcq, quelques jambes lourdes après Saint Germain de la Grange, un saut de chaine intempestif pour Eric S en abordant l'ultime montée dans le bois au-dessus de Plaisir à la jonction avec le groupe des 2 toniques du 58, une disparition imprévue mais momentanée de TDu (Bravo, le retour sur 47 km après 3 mois d'arret !) ... arrivée un peu avant midi pour déguster (dehors) le vin chaud spécial COBA accompagné pour certains d'un petit sandwich "jambon de pays", bien vendu (sans grande difficulté) par Nadine !

A 12h30, les loucedés ont refait leur apparition, langues pendantes ... Il parait que la balade sur Meudon est accessible pour tous ... A voir aux beaux jours, mais il faudra raccourcir la boucle de 60km !

Pendant qu'ils me contait leurs exploits du jour, les "travailleurs" de retour ont déchargé les voitures : il reste de l'eau à boire (s'il y avait du jaune au ravito, il ns en resterait peut etre pour boire toute cette eau !) ... et un peu de charcuterie aussi pour dimanche prochain.

 

Par Nicolas

Effectivement en ce dimanche radieu nous avions décidé d'aller repérer une trace que PHR nous avait proposé en direction de Meudon, Appelée la Jovacienne, cette trace assez ludique de 58km, et 1200m de D+ est à faire par temps et par terre secs !

Nous abordons le tour par la minière en évitant d'aller nous cramer de suite dans les singles... Nous voila tournoyant dans des contrées que nous visitons peu, ou pas dans ce sens... Mais ce qui est sur c'est que ça monte et ça descend, pour remonter. Logique pour couvrir 1200m de D+ il faut bien aller chercher le moindre raidillon proposé sur la trace quitte à faire quelques détours.

En arrivant en terrain plus connu, sur Meudon/ Velizy, Jouy en Josas, Freddy monté sur un Btwin en attendant de remonter son vélo, se retrouve fourbu! Le velo lui renvoi tout ce qu'il a dans les bras le dos, les jambes. Le reste de l'équipe est assez fraiche encore et nous rentrons paisiblement le long de l'A86...

 

La semaine prochaine circuit des singles soyez au rendez-vous.