Index de l'article

Par Frédéric Ladouce

26 Février,

Ce jour marque le retour à notre horaire d'été, nous nous retrouvons donc plus ou moins vaillants à 8h30 avec trois parcours se recoupant et orientés vers Saint Remy l'honoré.

Absent depuis un moment des parcours dominicaux, je ne pu échapper à l'humour potache si caractéristique du peloton coba VTT. Les quolibets passés, tout le monde se met en route par un temps doux et peu venteux.

L'allure imprimée à la troupe me fait douter de ma forme jusqu’à ce que j'entende que ça rale derrière. Arrivés sur Élancourt une question nous traverse :

'qui va monter la butte' , Franky un peu dur d'oreille se méprend et semble tout émoustillé, revenu à la réalité il s'accordera avec l'unanimité pour oublier cet obstacle pour se réserver sur le 50 km .

Le groupe se divise ainsi entre 2 partants pour le 50, 4 pour le 45 et le reste (7) sur le 40.

Nous recroiserons nos petits camarades à divers moments, souvent précédés de peu par le chuintement discret du VAE de Patrick dont nul ne sait réellement combien de kilomètres il fit a force de passer et repasser.

En redescendant sur la station d'épuration d'Elancourt, Ludo nous fait part de l'aspect répétitif du paysage, pourtant ensoleillé

Je proteste arguant que la répétition n’empêche pas la poésie: Songeons à quel point il nous est agréable de redécouvrir chaque matin le doux sourire de nos compagnes, chaque fois différent et toujours inspirant . Philippe R interrompra ce moment délicat avec une appréciation que je ne rapporterai pas (on ne sait jamais, son épouse peut tomber sur ce message.. )

Plus loin, nous voyons passer Eric L qui avait faim et lâchait le 45 pour rejoindre le 50, enfin c'est ce que j'ai compris, plié de rire de le voir ronchonner à cause d'une descente menée a train de sénateur,Sénateur que nous attendions d’ailleurs...

En arrivant à Pontchartrain nous achevons le deuxième tiers du parcours, celui qui était vallonné, par une cote bien costaude nous amenant à proximité de l'A12.

Le groupe Franky nous dépasse, ce dernier lâchant quelques messages élégants comme de coutume.

Les trois équipes se rejoignent une troisième et dernière fois a l'orée de la forêt de BdA,

Le retour au local sera un peu plus pénible que d'habitude pour Yann et moi même complètement cuits depuis Plaisir.

A la semaine prochaine !